1223.jpgCette rencontre a réuni une vingtaine de participants: des ardéchois, des charentais, un montbardien, des parisiens.

La plupart a séjourné sur le terrain en profitant des tentes installées lors du dernier stage étudiant, et bien entendu, de la douche chaude. Le temps était, somme toute, plutôt clément (comme l’atteste les tenues), nous avons pu alterner réunions, chantiers, et farniente.

Les réunions

Programme chargé, avec l’Assemblée Générale de l’association RESTe! le vendredi 9 mai à 14h00, suivie par l’Assemblée Générale de la S.C.I. le samedi 10 mai à 14h00, pour finir avec le Conseil d’Administration de l’association le dimanche 11 mai à 10h00, et le bureau dans la foulée.

Bien entendu, aucune de ces réunions n’a commencé à l’heure prévue.

Bilan positif :

  • tant au niveau de l’ambiance : outre les soirées animées, les débats se sont finis dans un climat d’écoute et de respect,
  • que du travail produit : les bases du projet associatif et sa raison d’être ont pu être posées, ce qui permettra d’aborder tous les autres sujets (nouveaux résidents, système d’échange, priorités, développement...) avec cohérence.

Chantiers

Ils se sont surtout déroulés entre le dimanche et le lundi.

Au programme :

  • tri de pierres pour le lavoir en cours,
  • finition de la maçonnerie. On pourra donc passer à la charpente lors d’un prochain chantier collectif (aux alentours du 18 juin par exemple),
  • écorçage des pins coupés,
  • amélioration du système de chauffage de l’eau pour les douches (moins de bois pour plus de chaleur).

Pour conclure, le groupement des trois réunions consécutives a été, dans ce cas précis, une bonne formule en nous permettant d’aller au bout de notre logique et de désamorcer des tensions.

L'expérience n’est cependant pas à systématiser étant donné l’investissement nécessaire à son bon déroulement.